Je ne suis pas votre ami, même si vous pensez que je le suis…

Par Carol Fahey qui a perdu son fils, Marcel (1983–2021), le 2 mai à la suite d’une surdose accidentelle.

« J’espère qu’un jour nous comprendrons tous que la dépendance n’est qu’un mécanisme d’adaptation à quelque chose de beaucoup plus profond et que, pour que nous puissions tous guérir, il faut que nous soyons du même côté dans notre volonté que chacun se sente accepté, en sécurité et connecté. »

Je suis la Dépendance et je suis ton ami.

Je vais faire disparaître ta douleur jusqu’à ce qu’elle soit finie.

S’il te plaît, reste avec moi,

je te laisse choisir la voie.

Tu te sentiras à l’aise et au chaud,

puis en un seul instant,

tu tomberas à genoux,

tu ne feras que mon fou.

Ta vie est entre mes mains maintenant

Tu mèneras ta vie en m’écoutant.

Je suis la Dépendance et je suis ton ami.

Personne ne veut plus de toi

Ils ne te connaissent pas.

Reste avec moi et tu seras

délivré des reproches et de la honte,

parce que personne ne veut voir tes bêtises ni les mensonges que tu racontes.

Je contrôle toutes tes pensées

Je détruis ton cœur et ton esprit,

en fait, je brise tout ce qui compte dans ta vie

Tout le monde ici pense que tu ne peux rien contrôler.

Ils veulent juste que tu puisses enfin te laver.

Au fond de toi, je sais que tu as toujours pleuré

à cause de tous les mensonges racontés

d’avoir toujours essayé,

mais sans jamais arriver,

et maintenant tu veux juste crever.

Seulement avec moi, mon ami, je serai avec toi jusqu’à la fin.

Je prendrai ton dernier souffle et j’irai chercher le prochain.

About Canadian Drug Policy Coalition

Advocating for public health- and human rights-based drug policies grounded in evidence, social justice, and compassion. www.drugpolicy.ca