Les organismes de réduction des méfaits et du domaine des politiques sur les drogues cherchent des solutions à la crise des surdoses au Yukon.

Les principaux et principales responsables de la santé publique du territoire ont signalé leur appui à un « approvisionnement sûr » et à la décriminalisation.

Whitehorse, YT – Le Blood Ties Four Directions Centre, en partenariat avec la Coalition canadienne des politiques sur les drogues, organise le tout premier dialogue de santé publique du Yukon sur la crise des surdoses et la COVID-19. L’événement de deux jours, intitulé Aller de l’avant : mettre fin à la crise des surdoses, se tiendra le mardi 8 juin et le jeudi 10 juin. Il réunira des leaders de divers secteurs de la société pour trouver des solutions politiques à la crise des surdoses dans le contexte de deux crises de santé publique et pour s’approcher de leur mise en œuvre. Les participant-es seront notamment des leaders des secteurs des soins de santé, du gouvernement, des Premières Nations et de l’application des lois, de même que des personnes ayant une expérience vécue et des intervenant-es en réduction des méfaits.

« Le Yukon a connu une augmentation déchirante des décès par surdose, depuis le début de la pandémie de COVID-19. Nous devons mettre un terme à ces décès évitables. Nous devons mettre en œuvre des politiques et des services judicieux en matière de drogues, qui répondront aux causes profondes de la crise, notamment par l’accès à un approvisionnement sûr, la décriminalisation des drogues et l’accès à des lieux de consommation sécuritaire », a déclaré Bronte Renwick-Shields, directrice générale de Blood Ties Four Directions.

« Blood Ties est très enthousiaste à l’idée d’engager un dialogue avec des personnes de tout le Yukon sur la façon dont nous pouvons trouver des solutions qui fonctionnent pour nos communautés. »

Plus précisément, Aller de l’avant poursuit trois objectifs principaux.

  1. Accélérer l’adoption au Canada de politiques sur les drogues qui soient fondées sur la santé publique et les droits humains, ce qui inclut l’« approvisionnement sûr » et la décriminalisation.
  2. Donner aux décideur(-euse)s et au public les moyens de prendre des mesures fondées sur des données probantes, en faisant connaître les dernières recherches sur les politiques susceptibles de mettre fin à la crise des surdoses.
  3. Engager le public dans un dialogue sur les questions liées à la consommation de drogues et aux politiques en la matière.

« La pandémie de COVID-19 a révélé la crise des décès dus à la toxicité des drogues illégales comme un échec catastrophique de l’approche actuelle du Canada relativement aux drogues. Les gouvernements ont déplacé des montagnes en réponse à la pandémie de COVID-19 alors qu’une approche pancanadienne cohérente face à plus de 20 000 décès par surdose au cours des cinq dernières années n’a pas réussi à voir le jour », a déclaré Donald MacPherson, directeur général de la Coalition canadienne des politiques sur les drogues.

« Nous espérons que l’initiative Aller de l’avant éclairera, engagera et inspirera les Canadiens et Canadiennes à s’impliquer davantage dans le développement d’une nouvelle approche aux drogues fondée sur les principes de la santé publique et des droits de la personne, et conduira à une amélioration de la santé et de la sécurité pour tous et toutes, dans nos communautés. »

Jamais dans l’histoire du Canada, les communautés n’ont été confrontées à deux crises de santé publique simultanées comme la crise des surdoses et la pandémie de COVID-19. Les personnes qui consomment des drogues sont parmi les plus à risque. Les décès par surdose ont augmenté partout au Canada; la santé et la sécurité des personnes sont plus précaires que jamais en raison des perturbations de l’approvisionnement en drogues et de la difficulté accrue d’accéder aux services, en raison des exigences de santé publique, pour les personnes touchées par des troubles liés à la consommation de substances.

L’initiative Aller de l’avant : Mettre fin à la crise des surdoses est soutenue par Santé Canada. https://gettingtotomorrow.ca/fr/

Contact
Peter Kim
Directeur des communications et des collaborations numériques
Coalition canadienne des politiques sur les drogues
[email protected]

— 30 —

À propos du Blood Ties Four Directions Centre
Notre mission est d’éliminer les obstacles et de créer des occasions pour que les gens aient un accès égal à la santé et au bien-être, et puissent vivre dignement dans notre communauté. Nous croyons qu’une communauté est diminuée lorsque des personnes qui ont besoin de santé et de bien-être sont marginalisées. Nous croyons en l’équité dans la prestation et la disponibilité des services de santé. Nous considérons que les personnes qui consomment des drogues, celles qui sont aux prises avec des problèmes de santé stigmatisants, celles qui sont incarcérées et celles qui sont logées de façon précaire sont particulièrement à risque de ne pas avoir un accès égal à la santé et au bien-être, et à risque de ne pas vivre dans notre communauté avec dignité. Nous croyons au pouvoir de la diversité culturelle du Yukon et à la richesse des traditions et des racines des Premières Nations, des Inuit-es et des Métis-ses. https://bloodties.ca/

À propos de la Coalition canadienne des politiques sur les drogues
La Coalition canadienne des politiques sur les drogues (CCPD) représente 50 organismes et 6 000 individus qui s’efforcent de soutenir l’élaboration de politiques progressistes en matière de drogues, fondées sur la science, guidées par des principes de santé publique et respectueuses des droits de la personne. La CCPD fonctionne en tant que projet au sein de l’Université Simon Fraser, sous l’égide du Centre de recherche appliquée en santé mentale et en toxicomanie. Elle cherche à inclure les personnes qui consomment des drogues et qui ont subi des préjudices de la guerre aux drogues dans la quête d’une société canadienne plus saine, exempte de stigmatisation et d’exclusion sociale. https://www.drugpolicy.ca/fr/

About Canadian Drug Policy Coalition

Advocating for public health- and human rights-based drug policies grounded in evidence, social justice, and compassion. www.drugpolicy.ca