L’histoire des politiques sur les drogues au Canada

Voici un aperçu de l’histoire des politiques canadiennes sur les drogues, extrait de « Busted: An Illustrated History of Drug Prohibition in Canada ». Il est résumé ici avec l’autorisation de la Dre Susan Boyd, auteure du livre et membre de la Coalition canadienne des politiques sur les drogues. Nous vous encourageons à acheter « Busted » afin de vous informer sur l’histoire complète, expliquée en détail et illustrée, et pour apprendre comment les lois punitives sur les drogues qui sont basées sur la prohibition ont été adoptées au Canada et comment elles ont influencé la perception de la société sur la consommation de drogues.

À partir des années 1500, les commerçants de fourrure, les missionnaires et les colonisateurs européens de la Grande-Bretagne et de la France ont introduit l’alcool dans les communautés indigènes lorsqu’ils ont colonisé les terres que nous appelons aujourd’hui le Canada. On échangeait l’alcool contre des produits précieux comme les fourrures aux postes de traite. Les conséquences néfastes que cela a eues sur les communautés indigènes ont été considérables.

Alors que l’alcool a été pour les Européens la drogue préférée, des réformateurs moraux, qui considéraient l’alcool comme une influence corruptrice, dénonçaient de plus en plus sa consommation. Dans les années 1800 et au début des années 1900, le mouvement de tempérance au Canada prend son essor. De plus, les réformateurs moraux blancs cherchaient à convertir les communautés indigènes au christianisme et ils se sont donc concentrés sur cet objectif, en plus des efforts de prohibition de l’alcool. [Continuer la lecture]

About Canadian Drug Policy Coalition

Advocating for public health- and human rights-based drug policies grounded in evidence, social justice, and compassion. www.drugpolicy.ca