L’expertise des personnes qui consomment des drogues doit avoir une place centrale dans la conception de l’approvisionnement sûr.

(Publié initialement dans Policy Options. Crédit photo : Matt Bonn)

Par Matthew Bonn, Sheila Wildeman, et Matthew Herder

La pandémie de COVID-19 illustre douloureusement ce que les personnes qui consomment des drogues savent depuis longtemps : la crise actuelle des surdoses est plutôt une « crise des drogues empoisonnées » – et jusqu’à ce qu’un approvisionnement réglementé en opioïdes, en stimulants et en drogues d’autres types soit offert, les personnes qui consomment des drogues continueront d’être exposées à des risques extraordinaires et plusieurs en mourront. [Continuer la lecture]

About peterkimcdpc

Director of Communications and Digital Enagement, Canadian Drug Policy Coalition, @peterkimdata