Des organismes locaux de réduction des méfaits et de politiques sur les drogues tiennent un dialogue provincial sur la crise des surdoses et la COVID-19

Un rassemblement de leaders communautaires pour trouver une voie à suivre dans cette double crise de santé publique.

Moncton, NB — La Coalition canadienne des politiques sur les drogues, en partenariat avec ENSEMBLE Moncton, Avenue B Harm Reduction et SIDA Nouveau-Brunswick, organise le tout premier dialogue de santé publique de la province concernant la crise des surdoses et la pandémie de COVID-19, le mardi 17 et le jeudi 19 novembre. L’initiative Aller de l’avant : Mettre fin à la crise des surdoses réunit des leaders de divers secteurs de la société afin d’identifier des politiques pouvant résoudre la crise des surdoses dans le contexte de la COVID-19 et de progresser vers ces solutions. Les participant-es incluent des leaders des soins de santé, du gouvernement, des Premières Nations et des forces de l’ordre, des personnes ayant une expérience vécue et des leaders en réduction des méfaits.

« La pandémie de COVID-19 met en évidence la crise des décès que cause la toxicité des drogues illégales – un échec catastrophique de l’approche actuelle du Canada en matière de drogues. Les gouvernements ont déplacé des montagnes en réponse à la pandémie de COVID-19, mais on échoue à adopter concrètement une approche pancanadienne cohérente devant les plus de 16 000 décès par surdose qui ont eu lieu depuis quatre ans et demi », a déclaré Donald MacPherson, directeur général de la Coalition canadienne des politiques sur les drogues. « Nous espérons que l’initiative Aller de l’avant va interpeller, informer et inspirer les Canadien-nes pour les impliquer davantage dans la mise en place d’une nouvelle approche aux drogues qui sera basée sur les principes de santé publique et de droits humains, pour améliorer la santé et la sécurité de tous et de toutes, dans nos communautés. »

L’initiative mettra également à profit les apprentissages issus de la pandémie de COVID-19 afin d’améliorer la réponse du Canada aux surdoses, à un moment où des vies sont perdues à un rythme sans précédent. Plus précisément, Aller de l’avant poursuit trois objectifs :

  • Accélérer l’adoption de lois et politiques sur les drogues, au Canada, qui soient fondées sur les droits humains et sur les principes de la santé publique;
  • Donner aux décideurs et au public des moyens de poser des actions fondées sur les données probantes, en présentant les plus récentes recherches sur les politiques pouvant faire cesser la crise des surdoses; et
  • Impliquer le public dans un dialogue sur les enjeux liés à la consommation de substances et aux politiques sur les drogues.

« Collectivement, nous servons plus de 3 000 Néo-Brunswickois-es qui consomment des substances. Ces personnes sont nos sœurs, nos frères, nos parents, nos collègues de travail et nos concitoyen-nes », a déclaré Deborah Warren, directrice générale d’ENSEMBLE Moncton. « Ces hommes et ces femmes luttent pour leur existence, au milieu de cette crise, et font face à des obstacles quotidiens aux traitements, aux soins de santé primaires et aux nécessités de base. Leur situation est épouvantable. Les politiques doivent changer pour qu’on arrête d’ignorer ces personnes. »

Jamais dans l’histoire du Canada les communautés n’ont été confrontées à deux crises de santé publique simultanées comme la crise des surdoses et la pandémie de coronavirus. Les personnes qui consomment des drogues font partie des plus exposées. Les décès par surdose ont augmenté d’un bout à l’autre du Canada – et la santé et la sécurité des personnes sont plus précaires que jamais en raison des perturbations de l’approvisionnement en drogues et parce que les directives de santé publique en temps de COVID rendent l’accès aux services plus difficile pour les personnes souffrant de troubles liés à la consommation de substances.

L’initiative Aller de l’avant : Mettre fin à la crise des surdoses bénéficie du soutien de Santé Canada et est réalisée en collaboration avec le Morris J. Wosk Centre for Dialogue de l’Université Simon Fraser. www.gettingtotomorow.ca

Contact 

Peter Kim
Responsable des communications stratégiques
Coalition canadienne des politiques sur les drogues
[email protected]

Telecharger

— 30 —

À propos de la Coalition canadienne des politiques sur les drogues

La Coalition canadienne des politiques sur les drogues (CCPD) représente 50 organismes et 4 000 individus qui s’efforcent de soutenir l’élaboration de politiques progressistes en matière de drogues, fondées sur la science, guidées par des principes de santé publique et respectueuses des droits de la personne. La CCPD fonctionne en tant que projet au sein de l’Université Simon Fraser, sous l’égide du Centre de recherche appliquée en santé mentale et en toxicomanie. Elle cherche à inclure les personnes qui consomment des drogues et qui ont subi des préjudices de la guerre aux drogues dans la quête d’une société canadienne plus saine, exempte de stigmatisation et d’exclusion sociale.

À propos du Morris J. Wosk Centre for Dialogue

Le Morris J. Wosk Centre for Dialogue de l’Université Simon Fraser génère un impact réel en réponse aux défis les plus urgents de la société, par le dialogue et l’engagement à co-créer des solutions, à échanger des connaissances, à soutenir l’apprentissage communautaire engagé et à renforcer les capacités des autres dans la connaissance et la pratique du dialogue. Il s’efforce de rassembler diverses voix, histoires, perspectives et expériences, dans le but d’élever la compréhension des autres et de nous-mêmes. Ce processus conversationnel se veut un outil pour nous aider à élucider des problèmes complexes auxquels personne ne détient la réponse.

À propos d’ENSEMBLE Moncton

L’organisme ENSEMBLE a pour mission d’atténuer les problèmes sociaux complexes par l’habilitation et l’espoir, et de construire une communauté qui favorise la diversité, l’inclusion et la santé. Il était connu auparavant sous le nom de SIDA Moncton, constitué en 1989. L’une des forces d’ENSEMBLE est la création de partenariats communautaires pour travailler collectivement à résoudre les problèmes qui touchent les personnes qu’il sert.

À propos d’Avenue B Harm Reduction

Avenue B Harm Reduction (anciennement SIDA Saint John) fournit des services de réduction des méfaits depuis 1988. Cet organisme solide, établi dans le Village Waterloo de Saint John, contribue à faire avancer la réduction des méfaits grâce à la recherche et à des données probantes.

À propos de SIDA Nouveau-Brunswick

SIDA Nouveau-Brunswick inc. est un organisme provincial qui vise à promouvoir et à soutenir la santé et le bien-être des personnes vivant avec le VIH/sida et de celles qui sont affectées par celui-ci, tout en contribuant à réduire la transmission du VIH, de l’hépatite C et d’autres infections transmissibles sexuellement et par le sang, grâce à des initiatives de prévention, d’éducation et de soutien.

About Canadian Drug Policy Coalition

Advocating for public health- and human rights-based drug policies grounded in evidence, social justice, and compassion. www.drugpolicy.ca